"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


27/02/2016

Robert Filliou

http://www.arachnis.asso.fr/dordogne/viecult/artistes/filliou/Filli0.htm

“Quoi que tu fasses, fais autre chose ; quoi que tu penses, pense autre chose…” 
Robert Filliou

Robert Filliou (1926/1987) est un artiste français hors-normes:
à l'âge de 17 ans, en 1943, il rejoint la Résistance communiste (FTP), puis part aux Etats-Unis après la guerre, travaille pour Coca-Cola, étudie l'économie, travaille en Corée, voyage en Egypte et en Espagne, puis rencontre en 1959 Daniel Spoerri qui lui fait connaître les avant-gardes artistiques. Collabore avec Emmett Williams, puis écrit des pièces de théâtre, envoie des poèmes-objets par la poste, organise dans les rues de Paris sa "Galerie Légitime" contenant des oeuvres de Ben Patterson dans une casquette, fonde  "la cédille qui sourit" avec Georges Brecht, première incarnation d'un "Centre International de création permanente".
Se considérant comme un artiste-poète, pour lui, le langage et les mots constituent le matériau originel de l'artiste.
Se considérant comme un "génie sans talent", il valorisera constamment la création dans la vie quotidienne, et finira par se retirer dans un monastère bouddhiste en Dordogne en 1985.



Documents à propos de Robert Filliou: "le dossier Filliou".

Ici la "musique télépathique N°2" qu'il a performé le 25 juin 1982 dans le cadre du Festival Polyphonix au Théâtre de la Bastille à Paris.

DOCUMENT INEDIT (archives JJ Palix)



"Une de mes amies, rencontra un jour, à Paris, un lama tibétain qu’elle avait connu quelques mois auparavant aux Indes. Elle lui demanda,
- Que pensez-vous de l’Ouest à présent ? Trouvez-vous que nous sommes différents de vous ?
Le lama tibétain lui répondit,                                 
- Nous autres tibétains, voyez-vous, avons l’habitude de regarder la vie comme si c’était la télévision ; alors que vous autres, occidentaux, vous regardez la télévision comme si c’était la vie !"

19/02/2016

Lamentatio


"Lamentatio" is a 1998' piece by the italian composer and cello player Giovanni Sollima, born in 1962 in Palermo, Sicilia.
This magnificent piece for cello is performed here by the Armenian virtuoso Narek Hakhnazaryan at Halle aux Grains in Toulouse, on 4 June 2014.


& another piece of the same composer, performed by himself: a strange video in 2 parts titled "sogno ad occhi aperti" (dream with open eyes).
Here, the really amazing first part, "Terra Aria".

13/02/2016

Jauniaux / Mariage

 

La vocaliste belge Catherine Jauniaux, figure marquante de la scène improvisée, et le  Jean-Sébastien Mariage, guitariste improvisateur et membre de l'ONCEIM, forment un duo tout à fait étonnant et envoûtant. 
Chant profond, voix ciselées, babillages, rêves stellaires, chuchotements, langue inventée à la "Joyce", glottes percussives de Jauniaux se mêlent aux stridences hypnotiques, sons de frets, drones improbables et mouvants, vibrations harmonieuses, fulgurances de la guitare.

http://www.inversus-doxa.fr/Jauniaux-Mariage,344

Leur premier CD en duo vient de paraître. Enregistré le 20 décembre 2014 à l’Anthropo à Perpignan, on peut le commander chez Inversus-Doxa.

 
Catherine Jauniaux, voix du mythique groupe "Des Airs", a longtemps vécu à New-York et collaboré avec un grand nombre de figures musicales telles que Zeena Parkins, Ikue Mori, Hahn Rowe, Marc Ribot, Erik M, Tom Cora, Sophie Agnel, Barre Philips, Marc Hollander, Jean François Pauvros et bien d'autres.



à propos de Jean-Sébastien Mariage:
"Un son imposant, une disto mordante, des attaques stridentes et massives, des ruptures vivantes, des matières quasi-tactiles. La preuve qu’il y a encore et toujours à faire avec cet instrument à cordes". Jérome Noetinger

Ici, au Festival "Les oreilles libres" en 2015
 

10/02/2016

Machines célibataires

 
Au "Lieu Unique" de Nantes, une exposition de mon amie Marie Pierre Bonniol, activiste polymorphe reconnue, autour des "machines célibataires", avec une modeste contribution de ma part sous forme d'un programme musical afférent: "Méta-musique pour poussières célibataires".
Ce programme est relayé par le blog "Collection Morel" ici: <<***>>
 


Et bien sûr, ne pas oublier de rendre visite au "Studio Walter"  de Marie-Pierre Bonniol.

et aussi le programme de Jean Jacques Palix pour Collection Morel (1h52’)
 "Méta-musique pour poussières célibataires"

Cliquetis de blutoirs de moulins et d’engrenages, bruissements instrumentaux, installations autonomes générant une musique sans instrumentistes (H.Goebbels), sons de moteurs et mécaniques diverses, artefacts du futur et (ou) aléas de composition, hoquets mécaniques de machines à vapeur, sons cristallins du Theremin, collages sonores ou ”plunderphonics”, scories de piano décomposé, dislocages mélodiques, hommages aux avant-gardes des années 10 du siècle dernier… toutes les musiques données à écouter ici ont été façonnées pour combler les désirs des visiteurs, à l’image des installations du récit "Locus Solus" de Raymond Roussel.
 
00’00” : le ”Grand Moulin d’Ozon” à Châtellerault / PALIX & EVE COUTURIER  recording, editing, mix - 1988
04’39 : ”Retour chez les futuristes” / AKSAK MABOUL / LP Crammed Discs Made to Measure Vol1 - 1984
05’00” : ”Traum Mal Wieder” / HOLGER CZUKAY / LP Virgin 1984

12’10” : ”C.N.1” (tribute to Conlon Nancarrow)  / PALIX / CD ”Film” label Signature - 2003
15'03 : ”Parade” 1st part in reference to ”Parade” by Eric Satie (1917) / JOHN OSWALD / RéR CMCD - 1991
20’36” : ”Aluminium foil” / GIUSPPE  IELASI / CD limited edition - 2009 
24’01” : ”Altar of science 2” / MARCUS SCHMICKLER / éditions Mego - 2007
          et ”Tribute to JB” / PALIX - 2011 

29’04” : ”Mambo à la Braque” - 1990 / JAVIER ALVAREZ  / 
32’04” : ”Stifers Dinge” (excerpts) / HEINER GOEBBELS / CD ECM - 2012
36’52” : ”Dynamica tumultus” / PETER ZEGVELD / LP Eksat Records ”Dutch difficult music”  - 1985
40’003 : ”Futuristie - états d’âme” (excerpt) / PIERRE HENRY / LP Philips MFA  - 1975
          et : ”Le chant guerrier du Roi des Haricots” / ERIC SATIE interprété par ANGELIKA MAISCH / 25cm Film    Palast - 1982
          et : ”Finale mix” - Romance en stuc (chor. Daniel Larrieu) / PALIX / 1985

50’03” : ”Cold pin” / ELI KESZLER / installation sonore - 2012
53’57” : ”You” / HOLGER HILLER / LP Ata Tak Records - 1992
57’34” : ”Le puits et le pendule” / INSIDEN  - 2014
          et :  lecture de E.A.Poe par ? - Institut des Archives Sonores - 1942
1h02’16” : ”Mechanism” - 1923 / GEORGES ANTHEIL / CD Col Legno
           et : train à vapeur PALIX fieldwork - 2015

68’37” : ”Ivories” (excerpt) / MORGAN FISCHER / LP Strike Back Records - 1984
72’12” : ”La maquina de escribir” / LEROY ANDERSON  solist: ALFREDO ANAYA  - 2011 
73’51” : ”Did it again” / FRANÇOIS BAYLE & ROBERT WYATT & KEVIN AYERS / GRM Paris - 1968
77’00” : ”Parade” 2nd part in reference to ”Parade” by Eric Satie (1917) / JOHN OSWALD  RéR CMCD - 1991
81’18” : ”20 fois sur le métier…” / PALIX & JEAN PHILIPPE ANTOINE / live@expo ”Decorum” CNAC Paris - 2014
           et : ”La valse de Marienbad” / FRANCIS SEYRIG / musique du film ”L’année dernière à Marienbad” - 1961

circa 87’30” : ”Electricity is fiction” / ANBB ( ALAVA NOTO & BLIXA BARGELD) / CD Raster Noton - 2010
91’87” : ”Tesla” / DORIT CHRYSLER / CD PlagDichNicht - 2004 
92’56” : ”Babel” / MARTIN MATALON (text: JORGE LUIS BORGES - voice : RODOLFO DE SOUSA) / CD IRCAM - 1992
96’11” : ”Thin cities” / HARRY DE WITT / LP Eksat Records ”Dutch difficult music”  - 1985
103’57” : ”Sarabande” d’après Eric Satie  / PALIX remix - 2014
106’51” : ”Stifers Dinge” (other excerpt & final) / HEINER GOEBBELS / CD ECM - 2012 


06/02/2016

Vacarme

Avraamov conducting the Symphony of Sirens

Membre de l'avant-garde russe, Arseny Avraamov est principalement connu pour s'être inscrit dans la veine du futurisme en écrivant, d'après un poème d'Alexeï Gastev, une "symphonie pour sirènes" à l'occasion de l'anniversaire de la Révolution d'Octobre, à  Bakou en 1922.
Cette symphonie nécessite des sirènes d'usines et des navires, deux batteries d'artillerie, sept régiments d'infanterie, des camions, des hydravions, vingt-cinq locomotives à vapeur, des sifflets et des chœurs!

à écouter ici : <><><>

en français de nombreux vocables pour évoquer de grands bruits:
brouhaha, tohu-bohu, tapage, charivari, tumulte, chahut, vacarme, raffut, cacophonie, boulevari, boucan, tollé, huée, hourvari, fracas, potin, ramdam, barouf, bastringue, bacchanal, grabuge, hurlement...

 Arseeny Avraamov - unknown photographer

et pour un petit bruit:
claquement, battement, cliquetis, murmure, bruissement, frou-frou, frémissement, gazouillement, chuchotement, bourdonnement, froissement, grincement, chuchotis, chuintement, fredon, grésillement, gémissement, friselis...

http://99percentinvisible.org/episode/episode-79-symphony-of-sirens-revisited/
graphical score for Avraamov’s Symphony of Sirens. in Gorn Magazine - 1923


01/02/2016

Punk posters from San Francisco

 

"No Martyr, San Francisco punk posters - 1976-1981" est une intéressante exposition autour des affiches de concerts punk à San Francisco et sur la côte ouest des Etats-Unis.
Cette collection de notre ami cinéaste Claude Santiago qui nous a quitté, il y quelques années, a été réunie à la Galerie P38 (33ter rue Doudeauville, 75018 - Paris) par Manuel Morin et restera visible jusqu'au 4 mars 2016.
On peut y voir aussi quelques uns des films produits par Joe Rees, fondateur de "Target Video"


"... Loin de l'Angleterre, des scènes se forment sans modèles préétablis. parmi celle-ci, celle de la "Bay area" va être d'une puissance sans égal. Claude Santiago va en être, animant un ancien bar chicano devenu, sous son impulsion, théâtre d'expérimentation visuelle et sonore: le "Savoy Tivoli"...
Là ou la génération précédente devait imprimer en offset ou en sérigraphie, la génération punk va utiliser la Xerox et le caméra. Là où les Hippies s'inspiraient de l'art nouveau, les Punks vont s'inspirer du Constructivisme..."  Manuel Morin


Les principaux lieux de ces scènes à San Francisco étaient le "Deaf Club", le "Mabuhay Garden", le "Savoy Tivoli" et bien d'autres.
Les protagonistes: les Dead Kennedys, Black Flag, The Mutants, The Avengers, Germs, Indoor Life, Tuxedomoon, Flipper, No Sisters, et aussi les groupes qui viennent d'autres régions comme les Throbing Gristle, les Cramps, Iggy Pop, Devo ...


Et bien sûr aussi le studio "Target Video" de Joe Rees où sont tournés et produits grand nombre de films de concert dont certains sont à voir dans l'exposition.  

The Cramps - "Live at Napa State Mental Hospital" - Target Video / Joe Rees - 1984



more about Target Video <<<>>>
and about Jello Biafra ++++++